Nouveau

L'apprentissage jusqu'à 30 ans dans le Grand Est

Région Grand Est / Atissar Hibour, conseillère régionale, Présidente de la commission lycées et apprentissage.

Parmi les mesures fortes annoncées par la Région en matière d’apprentissage pour 2017, il faudra bien sûr noter la possibilité de signer un contrat d’apprentissage jusqu’à 30 ans, la très probable reconduite des aides et l’ouverture de l’apprentissage aux groupements d’employeurs. Entretien avec Atissar Hibour.

« La Région Grand Est s’est portée candidate pour expérimenter le relèvement de l’âge d’entrée en apprentissage de 25 à 30 ans. Les jeunes pourront jusqu’à leurs 30 ans entrer en apprentissage dans les CFA du Grand Est. Toutes les entreprises de notre Région qui forment leurs apprentis sur le territoire régional ont donc accès à cette expérimentation jusqu’au 31 décembre 2019. Nous nous sommes fixé l’objectif ambitieux de 2 000 apprentis de 26 à 30 ans dans les CFA du Grand Est d’ici au 31 décembre 2019. L’emploi est notre priorité, nous avons fait le choix de saisir l’opportunité de cette expérimentation pour accompagner plus de jeunes vers la qualification et l’emploi. Nous établirons un bilan, au terme de l’expérimentation, en collaboration avec les chambres consulaires et la Direccte. Nous présenterons également des bilans intermédiaires en Commission permanente. En matière d’apprentissage, nous avons beaucoup à apprendre en France, notamment de notre voisin allemand. Pour rappel, l’Allemagne compte 3 fois plus d’apprentis et 3 fois moins de chômage chez les jeunes. C’est pourquoi dans le Grand Est nous souhaitons faire de l’apprentissage la voie de l’excellence vers la qualification et l’emploi. Ainsi nous lançons, cette année, une campagne de communication innovante avec une présence accrue sur les réseaux sociaux devenus première source d’information chez les jeunes. Nous maillerons également le territoire avec 55 développeurs de l’apprentissage pour renforcer notre action en tenant compte des spécificités des territoires. Enfin, les aides régionales à l’apprentissage restent quant à elles très avantageuses afin de favoriser le recrutement par les entreprises de ce type de contrat. »

Les aides à l’apprentissage devraient rester très avantageuses en 2017. Pour connaître les conditions d’attribution des aides contactez le service apprentissage de votre CMA.