Contrats de ville 2015-2020

La CMA 57, acteur des territoires

Publié le 16/10/2015

La loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine réforme la politique de la ville et  ses dispositifs, laquelle était en vigueur depuis 1996. En recentrant les crédits sur des territoires spécifiques, elle vise à poursuivre les efforts en matière de rénovation urbaine, de lutte contre les discriminations, de renforcement des solidarités, de développement économique et d’emploi.
Elle affiche une ambition forte en faveur des "quartiers" en simplifiant les différents périmètres existants (Zones Urbaines Sensibles, Zones de Redynamisation Urbaine, Contrats Urbains de Cohésion Sociale, Conventions ANRU...) pour une carte unique et un seul territoire d'intervention : les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV), au nombre de 1300 en France, et choisis essentiellement sur le critère du revenu des habitants.

Les "Contrats de Ville"
La Moselle compte 24 QPV répartis sur 10 Communautés de Communes ou d’Agglomération et 16 communes. Chacune a pour obligation d'élaborer un "Contrat de Ville" déterminant une stratégie et les actions à mener sur les quartiers prioritaires pour la période 2015-2020.
Le développement économique et l’emploi y occupent une place centrale. Aussi, les entreprises artisanales, et les représentants du secteur des métiers, se voient ils confier une responsabilité majeure dans la bonne atteinte des objectifs.

Les engagements de la CMA 57
La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Moselle s’est donc engagée à contribuer à la mise en œuvre de la politique de la ville au travers de ses différentes missions, notamment en :

• soutenant l’entrepreneuriat et l’initiative économique par l’accompagnement des habitants des quartiers prioritaires, en sa qualité de porte d'entrée de la Chaîne d’appui régionale ;
• assurant la promotion de la formation et l’alternance dans l'artisanat auprès des jeunes, des femmes, des demandeurs d’emploi et des employeurs ;
• accompagnant les entreprises vers les dispositifs d’aides existants (ZFU-Territoires Entrepreneurs, exonérations en faveur du commerce de proximité) ;
• sensibilisant les artisans sur la nécessaire participation aux conseils citoyens mis en place dans les quartiers ;
• facilitant l'accès aux outils (groupements d'employeurs par exemple) visant à permettre aux artisans de répondre aux marchés favorisant l'insertion ;
• identifiant les besoins en foncier et immobilier d’entreprises pour un renforcement du tissu économique des quartiers ;
• agissant pour le maintien et le développement des entreprises artisanales de proximité déjà implantés ;
• contribuant à fédérer et structurer les initiatives des acteurs du développement économique et de l’emploi.

Véritable outil au service de tous les acteurs de l’artisanat, la CMA 57 s'est d'ores et déjà engagée dans cette politique volontariste. Forte de son maillage territorial basé sur ses Pôles des Métiers et CFA (Metz, Forbach, Thionville), et son Espace conseil de Sarreguemines, elle peut ainsi agir à la réalisation de ces objectifs à disposition des quartiers.

A ce jour, la CMA 57 a déjà lancé cette opération avec plusieurs Communautés de Communes (Warndt, Freyming-Merlebach, Pays Naborien, Arc Mosellan/Guénange) et Communautés d'Agglomération (Forbach Porte de France, Metz Métropole, Sarreguemines Confluences, Val de Fensch).
D'ici à début novembre seront signés deux nouveaux contrats de Ville avec la Communauté d’Agglomération Portes de France Thionville et la Commune de Moyeuvre-Grande (Quartier de Veille Active).

CONTACT
CMA 57 - Sébastien Schosseler
03 87 39 31 66 -
sschosseler@cm-moselle.fr