Le BAC et après ?

Chers bacheliers, venez dans l'Artisanat !

Publié le 20/07/2017

Depuis quelques jours nous sommes confrontés à l’énorme déception de ces jeunes qui bac en poche ne trouvent aucune solution d’orientation dans les filières dites classiques. 90 000 bacheliers ne savent pas où ils iront à la rentrée prochaine.

Chaque année, nous observons un flux massif et croissant de jeunes devant les portes des établissements d’études supérieures. Si nous parlons aujourd’hui de ceux qui ne trouvent et ne trouveront pas de places, interrogeons-nous aussi sur ceux qui décrocheront en cours de parcours et en sortiront sans aucune qualification, leur nombre est plus impressionnant encore !

Ces jeunes, nos jeunes sont des victimes collatérales d’une hausse démographique non anticipée et d’un grave défaut d’orientation durant les années collège et lycée.

Il est temps de rompre avec cette vision monolithique de l’orientation scolaire qui ne comprend toujours rien à l’opportunité que représentent les filières professionnelles, comme celles de l’artisanat !

Nous avons dans l’artisanat des filières prometteuses et d’excellence. Ces filières préparent à 250 métiers qui font vivre nos campagnes et nos villes. Ces métiers accueillent de plus en plus de diplômés des filières classiques qui se réorientent par la voie de l’apprentissage. Dans la grande majorité des cas, ces jeunes sont recrutés par les entreprises formatrices. Ecoutez bien, nos filières garantissent à 8 jeunes sur 10 un emploi à l’issue de leur formation.

Ces jeunes apprentis deviennent des entrepreneurs talentueux, des chefs d’entreprise reconnus, primés parfois des plus hautes distinctions, tel que le titre de Meilleur ouvrier de France et contribuent au rayonnement de la France à l’étranger.

En 2014, Francois Hollande avait fixé pour objectif de parvenir à 500 000 apprentis en 2017, nous en sommes encore loin. En grande partie parce que le système scolaire n’a toujours pas compris que l’apprentissage était une chance pour nos jeunes. Aujourd’hui nous avons 25% de nos chefs d’entreprises qui ont plus de 55 ans et n’attendent qu’une chose : former et transmettre les clés de la réussite aux leaders de l’artisanat de demain.

J’appelle donc les jeunes bacheliers à venir toquer aux portes de nos entreprises pour s’épanouir dans les métiers d’aujourd’hui et ceux de demain ! Nous avons besoin de vous et vous avez besoin de nous !

Bernard STALTER
Président de l'Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l'Artisanat